Publié le : 03 février 20236 mins de lecture

Vous souhaitez aider les personnes qui désirent retrouver de bonnes habitudes alimentaires ? Les accompagner par un régime adapté à leur problème de santé ? Le secteur de la diététique est fait pour vous. D’ailleurs, ce métier est très porteur en cette année 2023. Dans cet article, vous découvrirez vers quelles formations un nutritionniste en reconversion peut s’orienter.

Pourquoi se reconvertir dans un métier de la diététique ?

Le grand avantage d’entreprendre une reconversion, c’est que vous avez la possibilité de poursuivre votre travail tout en suivant une formation à distance. C’est le cas des formations dans du secteur de la nutrition avec youschool.fr. Effectivement, pendant votre scolarité, vous aviez choisi une profession qui semblait vous plaire. Malheureusement, désormais, elle ne vous convient plus, vous vous y ennuyez. Chaque jour, vous vous rendez à votre travail sans enthousiasme. Quel que soit votre âge, n’hésitez pas à vous lancer dans une formation qui vous permettrait de vous épanouir et pourquoi pas d’opter pour une formation de nutritionniste en reconversion.

En quoi consiste la formation d’un métier en diététique ?

Tout d’abord, il faut savoir que le métier de nutritionniste est la spécialité d’un médecin. C’est uniquement après une formation médicale (BAC + 6) que le médecin suit une formation en nutrition. Ce niveau de compétence en nutrition est reconnu par l’ordre des médecins. Le professionnel est alors titulaire d’un DESC (diplôme d’études spécialisées complémentaires.) niveau 1. En revanche, pour aider les personnes à être en meilleure santé, les accompagner vers un régime adapté… vous pouvez devenir coach en nutrition.

Un centre de formation en nutrition offre une formation professionnelle spécialisée dans ce domaine. Elle vous permet d’acquérir tout le savoir nécessaire de manière à exercer en toute légitimité. La formation comprend des cours sur les différents types de produits (produits sucrés, céréaliers, laitiers, matières grasses, légumes et fruits, protéines animales, boissons…). Mais aussi, sur la nutrition, notamment sur les rations les mieux adaptées, les besoins nutritionnels et l’équilibre alimentaire. Enfin, vous apprenez comment concevoir un plan alimentaire, prendre en charge un enfant, un adolescent ou un adulte et comment mener une consultation. En complément d’une formation théorique, réaliser des stages en nutrition est important. C’est l’occasion d’observer des professionnels sur le terrain et de vous familiariser avec le métier. S’il est compliqué pour vous de quitter votre emploi, pour faciliter votre insertion professionnelle, après la fin de votre formation, prévoyez de suivre un stage.

Quels diplômes pour exercer une profession de nutrition ?

Avant de commencer une formation de nutrition, le meilleur cursus est d’avoir obtenu un BTS ou un DUT. Ces deux diplômes s’acquièrent en deux ans d’études après l’obtention du baccalauréat. Dans le cas où ces deux diplômes n’ont rien à voir avec la diététique, il vous est possible d’envisager un BTS Diététique ou un BUT Génie biologique option diététique. Néanmoins, vous pouvez suivre des cours à distance pour faire une formation professionnelle en nutrition. Ce type d’enseignement vous permet de gérer votre temps. Les cours sont accessibles sur une plateforme, sur laquelle vous pouvez vous connecter à tout pomment. Mais surtout, vous avancez à votre rythme, vous pouvez entrer en contact avec les autres élèves et les professeurs et disposez d’un référent personnel.

Comment financer votre reconversion ?

Pour devenir un professionnel en nutrition, vous pouvez financer votre formation à distance avec votre CPF (compte personnel de formation). Grâce à ce dernier, vous pourrez bénéficier d’une prise en charge à 100 % par l’État. Cependant, pour que votre formation soit prise en charge, l’établissement qui offre la formation doit être agréé par l’État. De plus, la formation doit être diplômante (CAP, BTS, licence), qualifiante ou certifiante (titre professionnel, certificat de qualification professionnelle). Le CPF peut être utilisé également pour un bilan de compétences, un accompagnement à la VAE (validation des acquis et de l’expérience), à la création ou à la reprise d’entreprise ainsi qu’à l’obtention du permis B. Les formations en nutrition en font donc partie.

Où travailler en qualité de professionnel en nutrition ?

Muni de votre diplôme ou de votre attestation en nutrition, vous pourrez soit passer les épreuves E1A et E1B du BTS ou travailler. Le métier de la nutrition connaît actuellement un véritable essor et cela s’en ressent sur le marché du travail. La majorité des postes à pourvoir ne se trouve pas uniquement dans les hôpitaux. Les cliniques, les EHPAD, les maisons de retraite, les centres de remise en forme, les établissements de soins… ont besoin de ces professionnels. Vous pouvez aussi travailler en libéral ou créer votre propre société.