Formations pour jeunes diplômés en systèmes d’information

Diplômes en systèmes d'information

Les formations pour jeunes diplômés dans le secteur informatique permettent de jouir de ces compétences d’expert à la fin du cursus. Seuls quelques établissements sont capables de doter les étudiants d’un encadrement de haut niveau. Ceux qui participent ne seront jamais écartés en cas de recrutement dans un poste. Quels sont ces établissements et quels sont ces objectifs pour améliorer l’employabilité des jeunes ?

Le cas de village de l’emploi (VDE) dans la formation en spécialisation informatique

Créé, il y a une vingtaine d’années, le village de l’emploi avis est un centre de formation spécialisé dans les métiers de l’informatique. Déjà, plus de 5 500 lauréats ont bénéficié de leurs méthodes et ont pu trouver un job pour améliorer leur bien-être et jouir du statut d’expert de haut niveau. Leurs idées, c’est de réunir sur un même plateau des experts en système d’information, des conseillers en ressources humaines, des experts en communication, des coachs-formateurs, des recruteurs, des bailleurs de fonds et des matériels pédagogiques de dernière génération. Leurs méthodologies de formation font parties des plus innovantes selon les observateurs, car les étudiants doivent compléter les trois cursus d’une spécialisation métier. En plus d’un accompagnement personnalisé, les lauréats vont être entraînés à des situations réelles d’entreprise, maîtriser des procédures de traitement de l’information, apprendre des codes de programmation de logiciel, ou bien élaborer des outils d’aide à la décision auprès de leur employeur, etc. Ensuite, ils feront des travaux pratiques, participeront à des jeux de rôles, etc. Des coachs vont les guider dans la rédaction de leur portfolio, comment organiser une réunion et parler en public. Avant la fin de leur parcours, une entreprise va les recruter pour démarrer leur carrière dans un CDI chantier ayant les mêmes avantages qu’un salarié confirmé. Pour ceux qui veulent s’épanouir dans les métiers d’informaticiens, ils peuvent commencer dès maintenant en consultant les village de l’emploi avis.

Au minimum un niveau deuxième année d’études supérieures

Avant, le métier d’informaticiens est réservé à des profils techniques et issus des grandes écoles. Aujourd’hui, le secteur embauche en élargissant l’offre vers les personnes ayant un profil littéraire et généraliste. La raison de ce choix confirme qu’il y a des compétences qui ne nécessitent pas le plus souvent des diplômes scientifiques ou techniques. Il y a par exemple une spécialisation disponible chez le VDE dont tous les étudiants ayant un niveau bac+2 peuvent y participer. C’est le parcours Assistant Maîtrise d’Ouvrage ou AMO. Son travail consiste à faire des tests produits, rédiger des méthodes de procédure, gérer un panel de consommateurs. En plus, ils sont capables de travailler dans plusieurs secteurs tels que la banque, la finance, la grande distribution, l’assurance, etc.

Les autres spécialisations métiers ciblent les profils scientifiques et techniques. Ces derniers peuvent suivre des parcours au choix en Business Intelligence (BI) ou dans le Data Management (DM). Le BI permet de formuler des outils d’aide à la décision des dirigeants. Pour être précis dans leur réponse, ils seront entraînés à traiter des chiffres, collecter les informations et savoir utiliser des progiciels statistiques. Tandis que le DM regroupe les métiers d’analyste d’exploitation, de gestionnaire réseau et télécommunication, d’administrateur système. Les métiers qui les attendent sont des postes de responsabilité de haut niveau de compétence.

La filière Nouvelles Technologies et Développement (NTD)

La filière NTD est un cursus pour les candidats ayant une qualification en informatique. Le parcours est enrichi de toutes les études du jargon informatique. Le rôle du VDE consiste à renforcer les compétences du candidat et orienter son parcours vers les outils les plus utilisés dans les entreprises. Le candidat va être entraîné au langage et outils de programmation existant (C++, Python, Agile, Drupal, …).

L’apprentissage va au-delà des aspirations professionnelles du candidat, car il sera formé comment répondre une offre d’emploi, comment élaborer un profil en béton pour séduire les recruteurs. Ils devront aussi être capables de diriger une équipe, parler en public et transmettre les informations selon une méthode de communication soutenue. Les responsabilités qui attendent les candidats sont des postes d’ingénieurs d’études et développement, des programmeurs de logiciels, des développeurs web, des chefs de projet informatiques, etc. Pour s’inscrire à ces modules de formation, le candidat peut le faire en ligne ou bien auprès d’un centre VDE le plus proche.

Un entretien individuel s’impose

Bien que les étudiants choisissent une spécialisation métier, la décision finale de poursuivre le parcours doit être conclu par des conseillers en orientation pédagogique et professionnelle. Ces personnes vont s’entretenir individuellement avec le candidat, d’identifier ces atouts s’ils sont aptes à honorer son choix et d’évaluer son parcours académique. Le résultat de cette première étape est le plus déterminant pour le lauréat. C’est à l’issue de cet entretien que le niveau de compétence des candidats est aussi détecté. S’ils se trouvent dans le classement des débutants, ils doivent compléter un cursus de 9 mois. Même, en ayant été recruté dans un CDI de chantier de 3 ans, un coach individuel les assistent dans l’accomplissement de leur projet professionnel. Après cette première période, ils ont la possibilité de retourner chez VDE pour compléter la formation, renouveler leur contrat ou bien trouver un autre recruteur.

Dans le cas où le candidat sera jugé un peu plus avancé que les autres, il sera admis dans une classe de 20 lauréats, où il pourra poursuivre son cursus moins de 9 mois que prévu. Ces groupes de participants auront le choix d’être recrutés directement par une entreprise ou finaliser son parcours. Le fait d’être recruté est une obligation de réussite pour le lauréat à offrir ces compétences auprès d’un recruteur.

Quel avenir pour les jeunes ?

Le parcours offert par le village de l’emploi avis dépasse toutes les espérances dans le métier des systèmes d’information. Le constat est que les étudiants sont voués à réussir une carrière grâce à l’encadrement individuel des coachs formateurs, l’utilisation des matériels de haute technologie et des logiciels d’entreprise. Le plus grand avantage dans tout ceci est la gratuité des formations. Un accès qui conduit les lauréats vers les entreprises qui recherchent des travailleurs qualifiés. La place du VDE joue le rôle de facilitateur dans un secteur dynamique qui voit plus grand que les autres établissements de formation.

L’emploi dans le secteur des nouvelles technologies a décuplé ces dernières années, et n’a pas souffert de crise jusqu’à maintenant, car il y a toujours un débouché pour chaque spécialisation métier. Même les autres secteurs de l’économie ont besoin d’informaticiens dans leurs rangs pour améliorer leur productivité. Par exemple, la grande distribution a besoin d’analystes de données pour améliorer par exemple la rotation de stock, l’évolution des ventes ou même l’expansion d’une enseigne vers un autre territoire. Tous les outils utilisés dans les facturations, la comptabilité, la gestion de stock, de même que la gestion des ressources humaines relève du domaine de l’informatique. 

Pourquoi faire une formation professionnelle ?
Trouver une formation coaching certifiante et reconnue par l’état