Pourquoi faire un DUT ?

Le marché du travail de la France est aujourd’hui reconnaissant à la création de la formation en DUT. Elle contribue vivement à la lutte contre le chômage. Les débouchés disponibles attirent de plus en plus de bacheliers chaque année : 8 options dans le secteur services et 6 dans le secteur de la production. Il arrive quand même parfois que les élèves et les parents soient encore mal informés sur ce type de parcours. Qu’est-ce qu’un DUT ? Comment se fait l’adhésion ? Et quelles sont les conditions pour obtenir ce diplôme ? Telles sont les questions sur lesquelles se concentrent cet article.

C’est quoi un DUT exactement ?

Le DUT ou « Diplôme Universitaire Technologique » est obtenu après une formation de deux ans après l’obtention du BAC. Chaque filière correspond à une famille de métiers. La formation est subdivisée en quatre semestres dans un IUT (institut universitaire de technologie). Ce type d’institut est toujours intégré dans une université mère. C’est une formation qui privilégie l’association de la pratique avec les théories. Les étudiants bénéficient d’une combinaison entre les travaux pratiques (TP), les travaux dirigés (TD), et les cours magistraux (CM). Les projets des étudiants sont tutorés en stage. À cause de ces alternances fréquentes, leurs semaines sont chargées. On obtient le diplôme par les notes des contrôles continus. Le DUT correspond à 120 crédits européens.

Comment fait-on pour s’inscrire à un DUT ?

Les candidatures se font uniquement sur parcours. Le mode d’adhésion dépend de l’institut : sur des tests et entretiens ou par sélection de dossiers. Pour cette dernière, les formalités comprennent souvent les relevés de notes de la classe de première et terminale et une lettre de motivation. Un élève souhaitant obtenir un DUT plus tard doit donc bien se préparer depuis la classe de première. Comme pour le cas des BTS, les bacheliers technologiques ont toujours la priorité.

Comment se fait la validation d’un parcours de formation en DUT ?

C’est le titre 3 de l’arrêté de 2005 qui régit le parcours en DUT. Chaque semestre doit être validé en obtenant une moyenne générale supérieure à 10/20 et chaque unité d’enseignement (UE) doit obtenir au moins 8/20. Toutefois, les notes des deux semestres peuvent se compenser. La réglementation du diplôme DUT s’inscrit dans la réforme dite LMD. Après l’obtention du diplôme, le titulaire du DUT peut passer une année dans un institut partenaire à l’étranger pour obtenir un DUETI (diplôme universitaire d’études technologiques internationales).

Comment intégrer un CAP ?
A quoi sert une mention au Bac ?